Les Extraits

Le Goût de la Cerise et le goût de la vie…

Il était une fois, dans un monde rempli de douleurs, un formidable conteur. Son don était d’adoucir les moments difficiles et durs de la vie par de sages paroles. Il est iranien. Il s’appelle Abbas Kiarostami. C’est en 1997, qu’il remporte ex-aequo avec Shohei Imamura (L’Anguille), la palme d’Or. Son film Le Goût de la Cerise est une formidable réflexion sur le sens de la vie, mais aussi la sagesse des aînés. La scène que nous vous présenterons ci-dessous en témoigne.

Quelques mots, pour le contexte et la forme : L’un sollicite les services de l’autre (le plus âgé). L’autre tente par tous les moyens de le raisonner, raviver en lui le goût de la vie, lui redonner aussi un peu d’optimisme. La vie est belle, il faut en profiter. Dégustez donc :

 

Publicités

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s