Les Dossiers

Un petit bilan s’impose – partie 1

2011 avait laissé de nombreux souvenirs cinématographiques. Drive, Polisse, Melancholia, Tree of Life et même The Artist. Il fut donc difficile de tourner la page. Et puis 2012 est arrivé. Une année mitigée.

2012 n’est pas foncièrement mauvaise en elle. Juste décevante. Où sont donc passés les grands auteurs d’antan ? Eastwood élabore un film politique et mièvre (J. Edgar), Cronenberg présente un Cosmopolis trop bavard bien qu’utile à l’image de Pattinson, Kiarostami nous endort (Like Someone In Love). Il fut un temps où ces artistes sortaient des perles telles que Gran Torino, Les Promesses de l’Ombre ou Le Goût de la Cerise. Que s’est-il donc passé ? Même les comédies indépendantes nous ennuient. La Clinique de l’Amour se révèle aussi glacial que l’interprétation des comédiens. Plus personne ne croit-il au cinéma ?

Puis vient les grosses franchises. Avengers devait être le renouveau dans les histoires de super-héros. Au lieu de cela on se retrouve face à un Marvel quelconque. Hunger Games devait provoquer son spectateur. On se retrouve finalement face à un spectacle de niaiseries à la place d’un véritable électrochoc.

La jeune Quvenzhané Wallis dans le premier film de Benh Zeitlin, Les Bêtes du Sud Sauvage

La jeune Quvenzhané Wallis dans le premier film de Benh Zeitlin, Les Bêtes du Sud Sauvage

En revanche, on ne crachera pas sur Skyfall, The Dark Knight Rises ou The Hobbit, qui finalement nous ont en mis plein les yeux. Même si le troisième volet des aventures de Batman (selon Nolan), et le préquel du Seigneur des Anneaux sont moins bons que le reste de la franchise, ils en mettent toujours autant dans la vue. Toutefois, Skyfall devient un des meilleurs épisodes de l’immense saga James Bond.

Mais ne soyons pas pessimistes. 2012 a aussi dévoilé de beaux films et des nouveaux talents. Ils nous ont ému, troublé, dérangé, amusé. Sean Durkin avec le fabuleux Martha Marcy May Marlene. Et bien sur Benh Zeitlin avec Les Bêtes du Sud Sauvage. Deux nouveaux talents, qui en ont encore sous le pied… enfin on espère.

Ok, on arrête de papoter. Voici donc les dix films qu’il faut retenir pour cette année selon Nous.

.

Mona

1. Augustine, d’Alice Winocour
2. Journal de France, de Raymond Depardon
3. De Rouille et d’Os, de Jacques Audiard
4. Moonrise Kingdom, de Wes Anderson
5. Au-delà des Collines, de Cristian Mungiu
6. Les Bêtes du Sud Sauvage, de Benh Zeitlin
7. Ernest et Célestine, de Benjamin Renner
8. A Perdre la Raison, de Joachim Lafosse
9. Martha Marcy May Marlene, de Sean Durkin
10. The Dark Night Rises, de Christopher Nolan

Terence

1. Amour, de Michael Haneke
2. Vous n’avez encore rien vu, d’Alain Resnais
3. Take Shelter, de Jeff Nichols
4. Martha Marcy May Marlene, de Sean Durkin
5. Les Bêtes du Sud Sauvage, de Benh Zeitlin
6. De Rouille et d’Os, de Jacques Audiard
7. Les Adieux à la Reine, de Benoît Jacquot
8. Les Hauts de Hurlevent, d’Andrea Arnold
9. Le Grand Soir, de Gustaver Kervern et Benoît Delépine
10. La Part des Anges, de Ken Loach
Publicités

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s