Les Extraits

Extrait : une envie pressante (Trainspotting)

Ewan McGregor, dans Trainspotting

Ewan McGregor, dans Trainspotting

« L’héroïne constipe. L’effet de mon dernier fixe est en train de se dissiper et les suppositoires n’ont pas encore fondus. Je n’suis plus constipé. Je rêve de vastes chiottes, impeccablement entretenus, avec des robinets plaqués or, du marbre blanc, immaculé. Un siège en ébène. Une cuvette pleine de Chanel N°5. Et un larbin qui m’tend un rouleau de PQ en soie sauvage. Mais vu l’urgence, j’irai n’importe où. »

Avec Trainspotting, un trip décalé, le réalisateur Dany Boyle prouve que l’on peut allier poésie, et humour douteux.  Mais le film n’est pas du tout une apologie de la drogue. Au contraire ! Il résume parfaitement, à travers des situations déjantées, la bêtise humaine. En témoigne cette scène surréaliste, où le personnage principal (interprété par Ewan McGregor) est sous l’effet de la drogue, et finit son voyage hallucinatoire dans la cuvette d’un pub miteux, pour cause d’envie pressante. Humour crasseux et poésie absurde, se mêlent afin d’aboutir à un résultat explosif, voire jubilatoire. Explications en images.

Publicités

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s