Les Dossiers

5 raisons de voir ou revoir Les Affranchis, de Martin Scorsese

GoodfellasTONIGHT

Dans moins de dix minutes débute votre soirée cinéma. Vous avez le choix entre Inception (qui repassera sans doute encore dix fois sur TF1), American Gangster (ok), ou alors Les Affranchis (!!!) sur Arte. Voici donc 5 raisons de vous porter sur ce dernier choix, si vous ne l’avez pas vu, et même si vous l’avez vu déjà cent fois, et même encore si vous l’avez déjà vu 102 fois.

Raison 1 : Martin Scorserse

Avec une qualité de mise en scène exceptionnelle, Martin Scorsese est certainement l’un des cinéastes les plus populaires, et a réussi à convaincre deux publics que tout oppose : les friands de grand spectacle, et les amateurs de grand cinéma. Il est également l’auteur de nombreux autres films cultes, comme Casino, Mean Streets, ou plus récemment Shutter Island. Pourquoi bouder notre plaisir ?!

Raison 2 : De Niro face à Ray Liotta

Le moins que l’on puisse dire c’est que Ray Liotta n’a pas toujours tourné que de bons films. Mais face à des partenaires de talent (Joe Pesci, et surtout le brillant Robert De Niro), il trouve ici, sous la direction de Scorsese, l’un des meilleurs rôles de sa carrière. Un casting de luxe donc, qui ne se refuse pas !

Raison 3 : Sublimer le film de gangster

Il y a eu une période où les films de gangster ont fleuri en masse. Ici, Scorsese, toujours inspiré par le cinéma auquel il a été confronté enfant, sublime le genre, et réalise un film tout aussi culte que la saga des Parrains de Coppola, ou Il Etait Une Fois en Amérique, de Sergio Leone.

Raison 4 : La BO

Egalement passionné de musique (en particulier le blues), Martin Scorsese n’a donc pas hésité à égayer sa bande-son de rockn’roll, de jazz et de blues. Impossible de ne pas succomber à la jouissive bande-son des Affranchis.

Raison 5 :  ?

Il faut vraiment vous donner une autre bonne raison ?

Publicités

Une réflexion sur “5 raisons de voir ou revoir Les Affranchis, de Martin Scorsese

  1. Pingback: [CYCLE] Martin Scorsese: la filmographie d’un parfait cinéphile, et d’un grand cinéaste | Les Temps Critiques

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s