Cannes 2013

Cannes 2013 : le jury

C’est avec un retard important que nous vous annonçons la composition du jury cannois. Très peu d’intérêt à ce communiqué, donc, puisque voilà déjà des semaines que tout le monde est au courant. Mais avez-vous noté le lien entre chaque juré et le Festival ?

.

Président du jury : Steven Spielberg

Passages à Cannes : En 1974, il y présente Sugarland Express et repart avec le prix du scénario. Il reviendra quelques années plus tard, en 1982, en clôture du Festival, avec son futur succès : E.T. L’Extra-Terrestre.

Pourquoi c’est « trop de la bombe » : Papa de plusieurs grands succès (E.T., Les Dents de la Mer, Jurassic Park…), Steven Spielberg est devenu au fil des années, et de films en films, une définition vivante du septième art. Longtemps sollicité pour diriger la tête du jury, le réalisateur a enfin accepté l’offre cette année.

300Spielberg

Vidya Balan : l’Inde à l’honneur

Passages à Cannes : ???

Pourquoi c’est « trop cool » : On sait depuis quelques mois que le pays mis à l’honneur lors du 66e festival de Cannes sera l’Inde. Forcément, le choix de cette résolution devait avoir un impact sur la composition du jury. Vidya Balan est en effet, d’une des actrices les plus en vogue sur la planète Bollywood.

300Balan

Naomi Kawase : Kimono sur le tapis

Passages à Cannes : En 1997, avec son premier long-métrage, la réalisatrice était repartie de Cannes avec la précieuse caméra d’or, prix remis à de jeunes artistes que l’on veut encourager. En 2003, Shara, un autre film, est sélectionné en compétition officielle, bien qu’au final il ne sera pas récompensé lors de la cérémonie de clôture. Quatre ans plus tard, en 2007, après avoir présenté La Forêt de Mogari au jury présidé par Stephen Frears, la cinéaste repartait avec le Grand prix.

Pourquoi ça « gère la fougère » : En 2007, la réalisatrice avait décidé de monter les amrches pour présenter son film en tenue traditionnelle, c’est à dire en kimono. Cette année, membre du jury, elle apportera une nouvelle fois une touche de fraîcheur exotique.

300Kawase

Nicole Kidman : Cannes habitude

Passages à Cannes : En 1992, Horizons Lointains. En 2001, Moulin Rouge. En 2003, Dogville. En 2012, Paperboy.

Pourquoi ça « défonce sa mémé » : Les rumeurs qui couraient au sujet de sa présence dans le jury orchestré par Steven Spielberg se sont bel et bien confirmées. Elle a su, au cours de sa carrière, mêler charme et talent. Notons également que la comédienne interprétera prochainement au cinéma le rôle de Grace Kelly, la célèbre princesse monégasque.

300Nicole-Kidman

Lynne Ramsay : We need to talk about her

Passages à Cannes : Il y a deux ans, Lynne Ramsay, cinéaste britannique, présentait le troublant We Need To Talk About Kevin. Acclamé par les uns, boudé par les autres, le film n’a toutefois laissé personne de marbre.

Pourquoi c’est « de la balle » : Une place dans le jury ? Et oui, le talent paye. Est-ce pour cette raison qu’elle vient tout juste de lâcher le projet Jane Got a Gun ? On pourra ainsi lui poser toutes ces questions !

300Lynne

Daniel Auteuil : le représentant tricolore

Passages à Cannes : Daniel Auteuil recevait en 1996 le prix d’interprétation masculine dans Le Huitième Jour. En 2005, on retrouvait Daniel Auteuil dans le fabuleux Caché, de Michael Haneke, prix de la mise en scène à Cannes.

Pourquoi ça déchire grave : Comme dans chaque édition du Festival de Cannes, il faut un représentant tricolore dans le jury. Cette année, c’est au tour de notre Daniel national de siéger aux côtés des grands noms d’Hollywood. Vive la France, vive Daniel, et vive le cinéma !

300auteuil

Ang Lee a la côte (d’azur)

Passages à Cannes :  Il n’y a quasiment pas d’aventures cannoises au compteur de ce réalisateur et producteur taïwannais. Pourtant Ang Lee est passé par de nombreux autres festivals, dont Berlin et Venise.

Pourquoi c’est trop dément : Oscar du meilleur réalisateur pour L’Odyssée de Pi cette année, il établira un énième contact avec un grand festival de cinéma : celui de Cannes. Il semblerait que le Festival joue avec l’actualité cinématographique, non ?

300Lee

Cristian Mungiu : Vers les collines et au-delà !

Passages à Cannes : 4 Mois, 3 Semaines, et 2 Jours. En 2007, le film du roumain Cristian Mungiu remporte la palme d’or. Cinq ans plus tard, le réalisateur remporte d’autres prix à Cannes pour Au-Delà des Collines, dont le prix du meilleur scénario.

Pourquoi ça « déboîte méchamment » : Alors président du jury au Festival Les Arcs en décembre dernier, il vient cette fois accomplir fièrement son rôle de juré à Cannes. A croire qu’il y a signé un abonnement.

300mungiu

Christoph Waltz :  « C’est un BINGO ! »

Passages à Cannes : 2009. Christoph Waltz est sacré meilleur acteur lors de la cérémonie de clôture du 62ème festival de Cannes. Il faut dire qu’avec son interprétation de nazi superactif, malin et hystérique dans Inglorious Basterds (Quentin Tarantino), il ne l’avait pas volé.

Pourquoi c’est « WAOOOUUHH ! » : Depuis Cannes 2009, Waltz a vu sa carrière s’envoler, tournant alors avec les plus grands. Sa deuxième collaboration avec Quentin Tarantino dans le récent Django Unchained a permis au comédien de voir sa carte de « grand acteur » validée. Il tournera bientôt avec Terry Gilliam et Tim Burton. « C’est un Bingo ! »

85th Academy Awards - Arrivals

Terence B.

Publicités

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s