Les Dossiers/Uncategorized

[DOSSIER] L’exception culturelle : qu’est-ce que c’est ?

Depuis quelques semaines, et encore plus depuis les propos de Steven Spielberg lors du dernier Festival de Cannes (voir l’article approprié [lien]), le débat autour de l’exception culturelle s’intensifie. Pourtant parmi nous, cinéphiles, cette notion reste plutôt floue, ou même rébarbative. Néanmoins, le sujet est passionnant ! Qu’est-ce que l’exception culturelle ? Pourquoi est-elle en danger ? Peut-on la protéger ?

Avec des mots simples, nous tenterons de répondre à ces questions à travers ce dossier en trois parties, vous invitant ainsi à participer à ce grand débat touchant le domaine artistique, et donc forcément, la sphère cinématographique, qui nous est chère. 

Vous avez dit « exception culturelle » ?

La notion « d’exception culturelle » n’est pas si aisée à cerner. Il faut dire que le terme n’est pas toujours très bien définit. Pour faire simple, et pour résumer, l’exception culturelle correspond à un ensemble de dispositions adoptées pour protéger les productions culturelles des lois du commerce, et pour donner la possibilité aux Etats d’aider leur culture nationale.

En France, quelles sont donc les dispositions prises pour protéger la culture, et particulièrement l’art cinématographique ?

Tout d’abord, on pourrait parler des taxes et des contributions des français. Par exemple, la contribution à l’audiovisuel public permet le financement des organismes de télévision, mais aussi de radiodiffusions. Il y a également une taxe sur la vente et la location de vidéos. Cette taxe de 2% est destinée aux personnes vendant ou louant des œuvres vidéo. Elle est de 10% si l’œuvre en question incite à la violence, ou est de caractère pornographique. Cette taxe est également appliquée pour les systèmes de « vidéo à la demande ».

Les régions disposent également de fonds pour soutenir la création et la production de projets artistiques.

C’est ensuite dans l’hexagone qu’il y a le plus de festivals de cinéma, des festivals qui sont localisés dans différentes régions. On peut notamment citer bien sur Cannes, le plus important en France, et qui représente un intérêt mondial, mais aussi Deauville, Annecy, Clermont-Ferrand, Les Arcs, etc.

Un autre exemple est le prix du billet de cinéma (voir notre article annexe, à venir). En effet, le prix du ticket que le spectateur achète avant la projection d’un film est calculé de façon à ce qu’une partie de la somme permette le financement d’autres films par l’intermédiaire du Centre National du Cinéma (CNC).

Les exemples mentionnés ci-dessus ne sont qu’une partie de l’aide apporté à l’industrie cinématographique, et ne représentent qu’une partie des dispositions visant à aider la production culturelle. Outre ces aides cinématographiques, il y a de nombreux autres facteurs à prendre en compte dans les autres secteurs de la culture, comme la littérature, la musique, le théâtre, etc.

Exception culturelle (déf.) : "dispositions prises par un Etat pour préserver et aider leur propre culture."

Exception culturelle (déf.) : « dispositions prises par un Etat pour préserver et aider leur propre culture. »

Dessin : © Emmanuelle Ramberg

> Deuxième partie : L’exception culturelle en péril

> Troisième partie : Le prix d’un ticket de cinéma

Publicités

2 réflexions sur “[DOSSIER] L’exception culturelle : qu’est-ce que c’est ?

  1. Pingback: [DOSSIER] L’exception culturelle en péril | Les Temps Critiques

  2. Pingback: [DOSSIER] Comment est déterminé le prix d’un ticket de cinéma ? | Les Temps Critiques

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s