Avis / Critiques/Cinéma

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

Entièrement autodidacte, Jean-Pierre Jeunet, père du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, revient derrière la caméra avec un tout nouveau film, à la sauce américaine.

American007

Un film de Jean-Pierre Jeunet, sauce américaine

Curieux « Destin », ou sans aucune référence cachée, « curieux chemin » que la carrière de Jean-Pierre Jeunet. Après La cité des enfants perdus, Delicatessen, et son plus gros succès critique Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, le cinéaste français, qui a appris le métier tout seul (souvenons-nous-en), a décidé de refranchir l’océan. Avec TS Spivet, son nouveau film au titre à rallonge, il dirige des vedettes américaines, à travers des paysages américains, le long d’un pitch très américain. L’histoire de ce petit bonhomme de dix ans, au génie démesuré, TS Spivet, qui  décide de traverser tous les Etats-Unis pour décrocher un célèbre prix récompensant une grande invention : la  machine à mouvement perpétuel. Bien Entendu, il n’y a rien de particulièrement sensationnel dans ce pitch de petit road-movie. Seulement, il y a cette fraîcheur, quelques clin d’œil, et la mise en scène minutieuse et délicate de Jeunet. L’art de transformer un « petit » film sur le papier en un voyage excitant, drôle et prenant. Détente assurée.

★★★☆☆ 

TSSPIVET

Publicités

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s