Avis / Critiques/Cinéma

5 raisons de (re)voir Diamants sur Canapé

Arte propose ce soir Diamants sur Canapé (Breakfast at Tiffany’s), de Blake Edwards. Voilà donc 5 raisons de voir, ou revoir, ce grand, ce très grand, ce très très grand film.

Diamants Sur Canapé

1 – Truman Capote

Diamants sur Canapé, de son titre original Breakfast at Tiffany’s, est en réalité une adaptation d’une nouvelle de Truman Capote, considéré comme l’un des plus grands écrivains américains. Ce livre, Petit déjeuner chez Tiffany, a été un des plus grands succès de l’auteur lorsqu’il sortit en 1958. Seulement 3 ans plus tard, une adaptation cinématographique sortait sur les écrans du monde.

2 – George Peppard

Diamants sur Canapé, c’est également l’occasion de retrouver un grand acteur, George Peppard, tant popularisé des années plus tard grâce à son rôle d’Hannibal dans L’agence tous risques.

3 – La vedette

Bien entendu, la vedette du film de Blake Edwards est bien une des raisons pour laquelle le film vaut le coup d’œil. Qui peut résister aux charmes de la ravissante Audrey Hepburn ? Depuis Diamants sur Canapé, l’actrice est devenue une icône glamour, en particulier grâce à ce célèbre fume-cigarette. Une image fait alors le tour du monde, des tableaux, des couvertures, des coussins, des chaises, des mugs et même des étuis à cigarettes… (et bien d’autres produits dérivés).

MugAudreyHepburn

Un des nombreux produits dérivés sur lequel on a imprimé l’image d’Audrey Hepburn issue de Diamants sur Canapé.

4 – L’excentricité 

Blake Edwards s’adonne à un film aux allures parfois excentriques. Une manière de souligner le côté insouciant, naïf, et festif de la jeune Holly Golightly, incarnée à merveille par Audrey Hepburn. Mais Edwards ne met pour autant pas de côté les émotions. Les sentimentales romantiques, sortez vos mouchoirs !

5 – Moon River

Elle a été écrite par Johnny Mercer et composée par Henry Mancini. Elle enchante le public, décroche en 1962 l’Oscar de la meilleure chanson originale, puis s’empresse de faire le tour du monde, maintes et maintes fois reprise par de grands noms. « Moon River », la chanson chantée par Audrey Hepburn herself, est devenue non seulement l’hymne du film, mais également un hymne à l’amour. Et forcément, vous la connaissez :

BONUS :

Un petit bonus pour la route, une raison de plus de se laisser emporter par le charme et la féerie du film : sa scène d’ouverture, où Audrey glisse un oeil sur une vitrine de luxe, un croissant à la main, sur la magnifique composition de Mancini. Le ton est donné dès les premières secondes, vous ne pourrez désormais plus décrocher du film. Bonne (re)découverte.

Publicités

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s