Cinéma

Un week-end à Paris : et si on oubliait 300 ?

Alors que sortent chaque semaine des dizaines de films, on parle décidément trop peu de ces petites œuvres, plus intimes, que l’on préférerait découvrir. Non, ce n’est pas seulement 300, la naissance d’un empire, qui est sorti aujourd’hui. Il y a également Dans l’ombre de Mary (Poppins), où Tom Hanks prête ses traits afin de faire revivre un certain Walt Disney. Outre cela, il y a aussi une comédie britannique qui voit le jour dans (certains) cinéma de l’hexagone. On parle donc un peu moins de ce Week-end à Paris, pourtant le retour de certaines critiques de presse sont plutôt positives.

« Escapade parisienne au goût de poussière, le dernier long-métrage de Roger Michell trinque à la santé des amours révolus et éternels » (avoir-alire.com)

« La collaboration entre la douceur caressante du cinéaste et la plume acerbe et désenchantée de l’écrivain trouve ici une forme d’apogée, dont on se délecte à chaque scène » (Critikat)

« L’illusion : telle est la solution — ne parlons pas de morale, ce serait un mot ronflant — de ce petit film brillant et cynique, écrit par le romancier Hanif Kureishi » (Télérama)

Réalisé par Roger Mitchell, et porté par Jim Broadbent (Another Year), Lindsay Duncan et Jeff Goldblum  (aussi à l’affiche de l’excellent Grand Budapest Hotel !), Un week-end à Paris n’est probablement pas l’événement cinématographique le plus attendu de l’année, mais peut-être une jolie surprise dont on aurait sûrement tort de se priver.

Oubliez donc la barbarie de Noam Murro (300). Le changement c’est maintenant !

WeekendàParis

Publicités

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s